Séparer en plusieurs domaines ?

L’année dernière je parlais du nombre de requêtes simultanées vers un même domaine. L’année dernière Internet Explorer 6 et 7 (2 requêtes simultanées) étaient fortement majoritaire, Firefox 3 (6 requêtes simultanées) était moins répandu que maintenant. L’étude de Yahoo! a été faite il y a deux ans, sur des bases encore moins favorables.

Avec ces statistiques la recommandation était de répartir les téléchargements sur deux domaines, quatre maximum. On arrive donc à 4 ou 8 requêtes simultanées. Plus consomme inutilement du processeur et provoque un surplus inutile de requêtes DNS.

Ces différents domaines peuvent être des sous domaines ou pas, peuvent ou pas être des sites virtuels qui mènent en réalité à au même serveur physique, voire au même contenu. L’important est que le navigateur voit des URLs au domaine différent. Par contre ne faites jamais des liens aléatoirement vers un domaine ou un autre, vous perdriez tout le bénéfice du cache entre deux visite car les URLs changeraient à chaque fois.

Une évolution des navigateurs

Depuis deux ans le parc des navigateurs a évolué. Internet Explorer 8 fait une percée non négligeable. Les utilisateurs de Firefox utilisent quasiment tous la version 3 et représentent maintenant une proportion importante du trafic. Safari et Chrome font plus parler d’eux. On passe de 2 à 4 (Safari), 6 (Firefox 3, Internet Explorer 8, Chrome) voire 9 (dernière version d’Opera). Steve Souders a un bon résumé des capacités des différents navigateurs par rapport aux performances, pour ceux que ça intéresse.

A t’on encore besoin d’utiliser plusieurs domaines ?

Clairement quatre domaines représentent alors entre 16 et 24 requêtes simultanées. C’est clairement trop ou inutile. Surtout avec l’apparition des terminaux mobiles et autres netbook avec une connexion wifi ou 3G pas excellente et une puissance processeur réduite.

L’étude nécessite d’être refaite avec un échantillon d’utilisateurs plus représentatif de la période actuelle. Si encore une moitié des utilisateurs reste avec 2 connexions simultanées, il devient contestable de leur faciliter la vie si ça pénalise la seconde moitié de la population.

Intuitivement je changerai bien la règle en « deux domaines, mais surtout pas plus« , tout en diminuant l’importance de ce critère. En fait le second domaine est nécessaire de toutes façons pour pouvoir utiliser un CDN et diminuer la latence sur les ressources statiques. Pour un site en ssl/https les domaines surnuméraires deviendront d’autant plus coûteux à cause de la poignée de main ssl et tout garder sur un seul domaine dans ce cas là ne devient pas forcément si négatif que cela.

Je vois peu de raisons de garder plus que ces deux domaines (le domaine principal avec le contenu dynamique et le CDN avec les ressources statiques). C’est d’autant plus vrai avec les publicités, qui vous feront utiliser encore un ou deux domaines différents quoi que vous fassiez.

2 réflexions au sujet de « Séparer en plusieurs domaines ? »

  1. Martin

    L’évolution des navigateurs va dans le bon sens et simplifie les travaux d’optimisation. L’information est importante car on ne communique pas beaucoup sur ces améliorations lors de la sortie de nouveaux navigateurs. Les améliorations de certains éditeurs profitent désormais à tous, tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>